Fécondation in vitro – comment augmenter vos chances

Quand cela ne fonctionne pas par les moyens naturels, un couple peut envisager une fécondation in vitro (FIV) pour répondre à son désir d’enfant.

Ce procédé consiste à mettre en contact un ovule et un spermatozoïde en dehors du ventre de la mère, dans un environnement optimal. S’il y a fécondation, l’embryon est transplanté dans l’utérus. Il ne reste plus qu’à attendre. Deux semaines après, on vérifie si l’intervention a réussi, avec un test de grossesse.

Cette méthode convient par exemple aux femmes dont les trompes sont endommagées, ou qui souffrent d’endométriose. Cette maladie est relativement fréquente. Mais souvent le diagnostic n’est posé qu’en lien avec une infertilité, car le risque de stérilité est plus élevé chez les femmes concernées.

Une fécondation in vitro est un processus qui dure longtemps et qui exige beaucoup de patience et de résistance au stress de la part des couples. Si vous avez pris cette décision, vous pouvez faire certaines choses pour vous y préparer et augmenter vos chances de réussite. Vous pouvez par exemple renoncer à l’alcool et à la nicotine et vous aménager un quotidien le moins stressé possible, en dormant suffisamment. Des études ont prouvé que la pratique régulière d’un sport et une alimentation équilibrée, avec beaucoup de fruits et de légumes, augmentaient les chances de réussite du traitement.
Vous pouvez aussi apporter à votre organisme de précieux oligo-éléments et des minéraux très utiles, qui optimiseront la qualité de vos ovules et augmenteront la probabilité d’une grossesse. Proxeed®Women vous aidera dans ce sens. Informations complémentaires sur le produit.