Assiste la fertilité naturelle

Causes de l’infertilité

Si la femme tardait à tomber enceinte, la responsabilité lui en était le plus souvent attribuée. Des études modernes contredisent cette position: le taux d’infertilité est à peu près le même chez les hommes et les femmes. Selon les chiffres actuels de l’Office fédéral des statistiques (OFS), les causes de l’infertilité concernent pour un tiers les femmes et les hommes. Dans un autre tiers des cas, les deux partenaires sont infertiles.

Voilà pourquoi de plus en plus de femmes sont infertiles

Les femmes souhaiteraient en moyenne avoir un enfant de plus en plus tard. Avec l’avancée en âge, le nombre d’ovocytes fécondables diminue cependant. Par ailleurs, le risque augmente que la fertilité soit diminuée par des maladies des organes sexuels et des facteurs d’influence extérieurs.

Voilà pourquoi de plus en plus d’hommes sont infertiles

La concentration en spermatozoïdes ne cesse de diminuer chez les hommes dans les pays industrialisés occidentaux. Un mode de vie malsain et des influences environnementales nocives peuvent en être la cause. La fertilité masculine est aussi influencée par l’âge: des maladies des organes sexuels entrainent la diminution du nombre et de la qualité des spermatozoïdes.

1/3 des femmes

  • La puberté se manifeste de plus en plus tôt chez de nombreuses femmes
  • De plus en plus de femmes souhaitent avoir un enfant à un moment où le nombre d’ovocytes disponibles est déjà réduit
  • Affections des organes génitaux féminins
  • Troubles de l’ovulation (SOPK, interruption de la menstruation)

1/3 Femmes et hommes

  • Facteurs psychosociaux comme le stress ou les fardeaux émotionnels
  • Inactivité physique, surou sous-poids important, manque de sommeil
  • Carences en micronutriments
  • Alimentation déséquilibrée, consommation excessive de café et d’alcool, tabagisme et drogues
  • Facteurs environnementaux, p. ex. exposition à des polluants ou radiations
  • Stress oxydatif

1/3 Hommes

  • Accumulation de chaleur en raison de longues périodes assises, p. ex. au bureau ou en voiture
  • Recrudescence d’affections comme le cancer des testicules, la cryptorchidie et le cancer de la prostate
  • Facteurs hormonaux
  • Qualité anormale du sperme
  • Varicocèle

La qualité des spermatozoïdes et le spermogramme: chiffres clés de la fertilité masculine

La qualité des spermatozoïdes est un facteur décisif sur les chances de conception. Le spermogramme révèle ce qu’il en est. On analyse un échantillon de sperme en laboratoire pour rechercher le nombre et la qualité des spermatozoïdes. Selon l’organisation mondiale de la santé, (OMS), les hommes sont déclarés fertiles lorsque les valeurs de référence suivantes sont dépassées:

  • l’éjaculat a un volume de 1,5 ml.
  • Le nombre total de spermatozoïdes est de 39 millions.
  • L’éjaculat présente une densité du sperme de 15 millions par millilitre.
  • 58 pour cent des spermatozoïdes sont vivants.
  • La valeur pH du sperme est entre 7 et 8.
  • Le sperme contient au maximum 1 million de globules blancs par millilitre et au moins 13 micromoles de fructose.

On analyse aussi la forme et la mobilité des spermatozoïdes.

Un spermogramme ne témoigne que de la qualité momentanée du sperme. Différents facteurs peuvent cependant limiter ou améliorer la fertilité naturelle de l’homme. Comme la production des spermatozoïdes dure plusieurs semaines, on ne peut détecter de modifications de leur qualité que sur une période de la même durée.

Vous apprendrez comment il est possible d’optimiser la qualité du sperme dans le guide pour lui.

5 faits passionnants concernant la fertilité et la conception

1

Grandes perspectives de succès malgré un âge assez avancé.

La fertilité diminue avec l’âge. 94 pour cent de toutes les femmes fertiles âgées de 35 ans et malgré tout 77 pour cent des femmes âgées de 38 ans tombent enceintes dans un délai de 3 ans.

2

Des relations sexuelles fréquentes favorisent une grossesse.

La qualité des spermatozoïdes produits diminue au bout de deux jours dans les testicules. Le nombre de spermatozoïdes fécondants ne peut donc augmenter que de façon limitée. C’est pourquoi: plus un couple a de relations sexuelles et plus les chances d’une grossesse sont élevées.

3

Les spermatozoïdes peuvent survivre jusqu’à cinq jours dans le corps de la femme.

Suivant la phase du cycle, les spermatozoïdes peuvent survivre dans l’utérus jusqu’à cinq jours. Des relations sexuelles plus fréquentes dans les jours précédant l’ovulation augmentent donc les chances d’une grossesse.

4

La plupart des femmes tombent enceintes dans les trois jours de l’ovulation.

C’est pendant les deux jours précédant et le jour suivant l’ovulation que la chance de fécondation est la plus élevée. Il est donc d’autant plus important que chaque couple connaisse le cycle de la femme. Le calculateur de fertilité est une aide précieuse.

5

Le poids peut réduire la fertilité.

Valable pour les hommes aussi bien que pour les femmes: le surpoids et la sous-pondération nuisent à la fertilité. Douze pour cent de tous les cas d’infertilité sont toutefois dus à des problèmes de poids. Les spécialistes recommandent donc de viser un index de masse corporelle (IMC) de 17.50 à 23.99 (pour les femmes) ou de 18.50 à 24.99 (pour les hommes)