Vouloir un enfant après l’arrêt de la pilule – restez vigilantes

La pilule fait partie des méthodes contraceptives les plus efficaces. Mais quand on commence à envisager une grossesse, il est temps d’arrêter de la prendre. Il est conseillé de finir une plaquette, afin de terminer le cycle mensuel.

Chez beaucoup de femmes, l’arrêt de la pilule peut entraîner des perturbations hormonales. Il n’est pas rare d’observer des sautes d’humeur, des saignements irréguliers ou des cycles courts, sans ovulation. La façon dont l’organisme réagit aux variations hormonales dépend des personnes et ne peut se prévoir. Il peut donc être judicieux d’arrêter la pilule quelques mois déjà avant la date souhaitée de la grossesse, pour laisser à l’organisme le temps de se remettre. On peut par exemple utiliser des préservatifs pendant cette période.

En théorie, les femmes peuvent être enceintes tout de suite après l’arrêt de la pilule. Cependant, un couple doit toujours utiliser des préservatifs jusqu’à l’apparition des premiers saignements naturels. Alors seulement la muqueuse utérine se régénère et est prête à accueillir un ovule fécondé pour enclencher une grossesse sans problème. Le gestagène, cette hormone contenue dans la pilule, modifie en effet la consistance de la muqueuse et les spermatozoïdes ne peuvent pas atteindre l’ovule.

Chez d’autres femmes au contraire, l’équilibre hormonal met plus de temps à se rétablir avant que l’organisme ne soit prêt pour une grossesse. Elles peuvent aider la nature en veillant à avoir une alimentation saine, en évitant le stress et en dormant suffisamment. Pris en complément, Proxeed®Women peut aider à améliorer les processus métaboliques et à augmenter la fertilité. Un calculateur d’ovulation peut aussi vous permettre de déterminer si votre cycle s’est stabilisé et quand la prochaine ovulation aura lieu.