Jusqu’à 8 % des femmes souffrent du syndrome des ovaires polykystiques (SOPK). Ce syndrome altère la fertilité mais on réussit souvent à bien le traiter.

L’absence de grossesse est difficile à vivre pour un grand nombre de couples souhaitant avoir des enfants. Certains n’y survivent pas, d’autres en sortent renforcés. Plusieurs études montrent ce qui fait la différence.

Quand un couple essaie d’avoir des enfants, le sexe prend une toute nouvelle signification.

Ce moment si bref est fondamental. L’ovulation est en effet la condition sine qua non d’une grossesse. Mais les informations qui circulent sur la grossesse et le cycle menstruel sont-elles toutes vraies ?

Chaque mois, l’ovulation est le point culminant du cycle. Voici ce que vous devez savoir pour augmenter vos chances de tomber enceinte.

Pour de nombreuses personnes, le café est un besoin quotidien. Il est à la fois tonifiant et élément essentiel de la routine quotidienne. Cependant, un excès de caféine peut avoir des conséquences sur la fertilité.

Le sport et l’alimentation ont une grande influence sur l’équilibre hormonal féminin. Un mode de vie sain peut avoir des répercussions positives sur la fertilité.

Le corps et l’esprit ont besoin de suffisamment de pauses pour être fonctionnels. Un manque de sommeil peut par contre avoir une influence sur la fertilité.

Le stress au travail, l’agitation pendant les loisirs, le surentraînement: la vie quotidienne de nombreuses femmes est remplie de tâches et de défis. Le stress dû à une trop grande sollicitation corporelle ou intellectuelle peut cependant réduire la fertilité.

Avec un calculateur d’ovulation, il est possible de calculer approximativement les jours fertiles. Le corps envoie aussi différents signaux qui signalent l’ovulation.